Michele, engagé dans la lutte contre la contrebande d'argent liquide
"Chinois fait passer illégalement 200.000 euros de Taiwan en Belgique "
"35.000 euros d’argent liquide passés en contrebande de Zaventem en Égypte par un Allemand "
"Individu intercepté à l’aéroport avec 29.795 euros en poche "
Intercepté avec 29.795 euros en poche
Lorsque nos collègues de Zaventem ont soumis le voyageur avec 29.795 euros en poche à un contrôle de routine « argent liquide », celui-ci n'a d'abord montré que 9.000 euros et a prétendu ne pas avoir plus d'argent sur lui. C’était apparemment un mensonge, car lorsque nos collègues ont poursuivi leur contrôle, ils ont trouvé 20.795 euros supplémentaires dans son bagage à main, son portefeuille et dans un sac à bandoulière. Or, toute personne entrant ou sortant de l'UE via notre pays avec 10.000 euros ou plus en argent liquide, est tenue de faire une déclaration. Le fait que ce passager ait refusé de le faire l’a rendu suspect aux yeux de nos collègues et ses coordonnées ont été transmises à la cellule anti-blanchiment. Il a fourni toutes sortes d'explications concernant l'argent à la Douane, mais les enquêtes fiscales et les auditions par la justice et par la police ont finalement abouti à sa condamnation à un an de prison avec sursis et à la confiscation de la somme d'argent. Il n'a pas pu être établi que cet individu avait obtenu ces revenus légalement et ses déclarations étaient totalement invraisemblables.
Michele: "Ceci n’est qu’une des nombreuses infractions constatées en 2020 par rapport à l’argent liquide. L’année passée, nos équipes canines ont découvert plus de 4,21 millions d’euros d’argent liquide. Bon nombre de ces transports illégaux, pour un montant total de quelque 3,5 millions d’euros, ont été interceptés à l'aéroport de Zaventem par les équipes canines et Argent liquide. Comme vous le savez, nos chiens sont entraînés pour reconnaître l’odeur de l’encre sur les billets de banque. "
Michele et son chien Bella ont largement participé à ces constatations. C’est la raison pour laquelle Michele a été désigné par ses collègues pour recevoir la médaille spéciale du mérite exceptionnel à l’occasion de la Journée internationale de la Douane.

Après une carrière de 12 ans comme motard au sein de notre Mototeam nationale, Michele était à la recherche d’un nouveau défi. Il n’a pas dû réfléchir longtemps. Il travaillait déjà intensivement avec des chiens depuis 20 ans, en dehors du cadre de notre AGD&A, le plus souvent avec des rottweilers. Il a été officiellement reconnu comme instructeur et il a déjà gagné 13 titres dans des concours pour chiens. Que ce soit pour le pistage, l'obéissance ou l’attaque, rien ne lui fait peur. Il n'y avait donc qu'un petit pas à franchir pour faire équipe avec un chien au sein de notre administration également.
La Covid perturbe le travail
Michele: "C'est un grand honneur et je suis très reconnaissant à notre administrateur général monsieur Vanderwaeren et à mes collègues de m'avoir décerné cette médaille. L’année dernière il n’était pourtant pas facile, en raison des mesures Covid en vigueur à l'aéroport, d ‘effectuer des interventions avec nos chiens. Mais ils ont besoin de cet entraînement permanent. À un certain moment l’accès était pratiquement interdit à tous les passagers. Nous nous sommes alors concentrés sur les vols à risque, ce qui a donné de très bons résultats. "
Jamais seul
Michele: "Je voudrais souligner que le travail avec un chien implique toujours un travail d’équipe. J'entends par là non seulement que le maître-chien doit collaborer avec son chien, mais aussi que pour chaque mission, nous assistons un groupe de collègues autorisés à effectuer certains contrôles. Ici, à l’aéroport de Zaventem, Bella et moi assistons l’équipe Argent liquide. Si, en tant que maîtres-chiens, nous sommes envoyés pour effectuer des contrôles sur la route ou sur un navire, nous assistons toujours les collègues de première ligne qui sont chargés de ces contrôles, comme les équipes de Scanning, Rummage, Contrôle sur la route, etc."
Un avenir normal
Michele: "J'aime travailler à l'aéroport de Zaventem et j'espère que nous pourrons vaincre totalement le coronavirus et revenir à la normale. J'espère aussi pouvoir encore travailler longtemps et efficacement avec Bella."
Nous l’espérons autant que toi, Michele, et nous tenons également à te féliciter au nom du journal De Schakel.
08.12.2021   •   Texte : A.V.P.   •   Mise-en-page : I.D.W.   •   Texte traduit par le service de traduction.  •   Photos : Stephane Biebuyck