Rien à déclarer ?
Fin mai, une action de contrôle a été menée, pour la première fois depuis quelques années, à la frontière franco-belge par les services douaniers des pays en question. Les brigades qui ont participé du côté français étaient celles de Halluin et Baisieux. Du côté belge, le service Surveillance de Zeebruges participait, en plus des Brigades motorisées de Roulers, Mouscron et Ath.
Les deux équipes ont contrôlé deux passages frontaliers importants (E17 et E42) et 3 passages plus réduits sur une distance de 30 km à vol d’oiseau. En 4 heures, plusieurs infractions ont été constatées (amendes pénales, non-inscription, non-assurance). Les découvertes d’un chargement de vêtements de contrefaçon dans un camion et de 4.2kg d’héroïne dans une voiture de location ont constitué les infractions les plus importantes constatées lors de cette action.
Quelques semaines plus tard, l’action a à nouveau été menée et marquée, cette fois, par la prise de 120 plants de cannabis trouvés par Blondie, notre collègue à quatre pattes. Ce fidèle collègue a plus que mérité ses galons.
La collaboration renouvelée :
Depuis le basculement de la douane belge, les contacts entre les services étaient moins fréquents. Les contacts personnels se raréfiaient également de plus en plus étant donné que beaucoup de collègues prenaient leur pension. L’équipe mobile de Charleroi, qui planifie régulièrement des actions et des patrouilles avec les collègues français, fait exception. C’est donc sur initiative des Services du Directeur de Centre régional de Mons que la collaboration a été relancée sur toute la frontière. Une réunion et des plannings ont été élaborés pour de futures collaborations sous la direction du CCPD de Tournai.
Après présentation du cadre légal, les services douaniers belges ont été invités auprès de la Direction régionale de Lille, afin de promouvoir les contacts entre les chefs de service. Les collègues français ont été invités à leur tour en Belgique, auprès des différentes brigades, pour planifier des actions concrètes.
CCPD
CCPD signifie Centre Coordination de Police et Douane. Ce centre, situé à Tournai, est composé de la police belge, de la douane et de la gendarmerie française, de la police nationale, des CRS, de la douane et de la PAF. Ce service est géré jour et nuit, 7 jours sur 7. Nos services peuvent s’adresser au CCPD pour des renseignements sur des entreprises, des véhicules ou des citoyens français. Vous pouvez les contacter par e-mail à l’adresse : CCPD.befr@minfin.fed.be
Avenir
Maintenant que les services douaniers se sont à nouveau rapprochés, une collaboration positive peut être lancée. On peut ainsi constater, au vu des premiers contacts et des premières actions, de quelle manière les Brigades de Roulers et Halluin peuvent s’entraider. La douane française s’est beaucoup investie ces dernières années dans les effectifs et moins dans le matériel nécessaire aux contrôles routiers. La douane française s’intéresse dès lors à l’équipement de nos véhicules de service. La disponibilité des backscatters, du scanvan, de l’ANPR et du scanner mobile l’intéresse également. Dans le domaine de l’échange d’informations relativement aux techniques et mécanismes de fraude connus, nous pouvons également apprendre beaucoup l’un de l’autre. Plusieurs actions sont déjà planifiées avec nos collègues de Halluin et Dunkerque. De Schakel ne manquera pas de vous informer de ces actions.

Texte et photos : A.W.

Blondie
plus de 4kg heroïne